« Seigneur, à qui irions-nous ? vous avez les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6,68)

" Le Christ n'enlève rien et il donne tout " (Benoît XVI)

Notre dame du Sacré Coeur

" Monsieur l'abbé, vous pouvez nous raconter des histoires? "

Au camp d'été, deux louvettes, élèves du catéchisme pendant l'année, se souvenaient que leur aumônier racontait de saintes histoires pour illustrer les cours du mercredi après-midi. Quand les activités leur laissaient un peu de répit et qu'elles voyaient au loin l'abbé, elles courraient vers lui et avec un grand sourire lui demandaient:

" Monsieur l'abbé vous pouvez nous raconter des histoires? "

Et monsieur l'abbé répondait:

"Vous voulez des histoires ? Venez on va s'asseoir à l'ombre. Connaissez vous celle de...?"

On s'asseyait et en quelques instants ce n'étaient pas deux mais cinq, six, dix louvettes qui accouraient pour écouter.

Bienvenue sur le blog "Histoires saintes" animé par un prêtre. Bien souvent les catéchistes cherchent à illustrer leurs leçons par des exemples et des histoires visant à captiver l'attention des enfants tout en gravant les vérités saintes dans leur esprit et dans leur cœur. Ce blog voudrait leur faciliter la  tache.

Publié par Histoires saintes

HISTOIRES pour l'Explication du Catéchisme à l'usage des Diocèses de France

DEUXIÈME PARTIE

Les commandements à pratiquer

TRENTE-SEPTIÈME LEÇON

Les deux premiers commandements de l'Eglise.

Les troisième et quatrième commandements de l'Eglise.

Les cinquième et sixième commandements de l'Eglise.

L'ordonnance du vendredi

« Pourquoi faites-vous maigre? » disait à un ecclésiastique un officier de dragons qui se trouvait avec lui à une table d'hôte, un vendredi.

— Capitaine, je vous répondrai quand vous m'aurez dit pourquoi vous portez un pantalon rouge.

— Parce que c'est l'ordonnance militaire.

— Eh bien! faire maigre le vendredi, c'est l'ordonnance de l'Eglise.

— Est-ce que la viande n'est pas aussi bonne le vendredi que les autres jours?

— Sans doute, capitaine, mais pourquoi mettez-vous quelquefois un soldat pris en faute au pain et à l'eau?

— C'est afin de le punir.

— C'est aussi pour nous punir de nos manquements envers Dieu que l'Eglise, sans nous mettre au pain et à l'eau, nous ordonne de nous priver d'aliments gras.

— Soit, mais jeûner, convenez-en, c'est bien pénible.

— C'est possible. Dites-moi, pourquoi portez-vous un casque si lourd? N'est-ce pas aussi bien pénible parfois?

— C'est encore l'ordonnance; d'ailleurs, ce casque nous garantit des coups de l'ennemi.

— Eh bien! le jeûne est aussi l'ordonnance, et il garantit notre âme des coups de nos plus mortels ennemis, le diable et la chair.

Commenter cet article