« Seigneur, à qui irions-nous ? vous avez les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6,68)

" Le Christ n'enlève rien et il donne tout " (Benoît XVI)

Notre dame du Sacré Coeur

" Monsieur l'abbé, vous pouvez nous raconter des histoires? "

Au camp d'été, deux louvettes, élèves du catéchisme pendant l'année, se souvenaient que leur aumônier racontait de saintes histoires pour illustrer les cours du mercredi après-midi. Quand les activités leur laissaient un peu de répit et qu'elles voyaient au loin l'abbé, elles courraient vers lui et avec un grand sourire lui demandaient:

" Monsieur l'abbé vous pouvez nous raconter des histoires? "

Et monsieur l'abbé répondait:

"Vous voulez des histoires ? Venez on va s'asseoir à l'ombre. Connaissez vous celle de...?"

On s'asseyait et en quelques instants ce n'étaient pas deux mais cinq, six, dix louvettes qui accouraient pour écouter.

Bienvenue sur le blog "Histoires saintes" animé par un prêtre. Bien souvent les catéchistes cherchent à illustrer leurs leçons par des exemples et des histoires visant à captiver l'attention des enfants tout en gravant les vérités saintes dans leur esprit et dans leur cœur. Ce blog voudrait leur faciliter la  tache.

Publié par Histoires saintes

HISTOIRES pour l'Explication du Catéchisme à l'usage des Diocèses de France

DEUXIÈME PARTIE

QUARANTE-QUATRIÈME LEÇON

Le péché.

QUARANTE-CINQUIEME LEÇON

Les vices ou péchés capitaux.

Un remède énergique

Un courrier persan accablé par la fatigue d'une longue marche s'est endormi sous le ciel étoilé, sans autre oreiller qu'une arête de roc, et sans craindre apparemment les rhumatismes qu'une sieste pareille ne manquerait pas de lui infliger, sous le climat de la belle France. La nuit est magnifique, et déjà les cimes des montagnes se teignent à l'horizon des premières clartés de l'aurore. Comment notre courrier fera-t-il pour se réveiller, pour secouer l'influence d'un lourd sommeil? Il n'a pas de compagnon de route pour lui rendre ce service. Soyez tranquille! Il y a pourvu par un moyen que votre épiderme délicat goûterait moins encore que son matelas de terre pierreuse. Une mèche est enroulée autour de sa jambe: le bout est à quelque distance sur le sol; mais ce bout est enflammé; la flamme avance lentement, bientôt elle atteindra le pied, et alors... alors, je vous laisse à juger, lecteur, quelque paresseux que vous puissiez être, si vous résisteriez à un semblable réveille-matin.


(A consulter : Trésor d'histoires pour la Retraite de Première Communion, 13e Instruction : La correction des défauts, 9 histoires. — Trésor d'histoires pour le Catéchisme de Première Communion : Le vieil homme, p. 39.)

Commenter cet article