« Seigneur, à qui irions-nous ? vous avez les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6,68)

" Le Christ n'enlève rien et il donne tout " (Benoît XVI)

Notre dame du Sacré Coeur

" Monsieur l'abbé, vous pouvez nous raconter des histoires? "

Au camp d'été, deux louvettes, élèves du catéchisme pendant l'année, se souvenaient que leur aumônier racontait de saintes histoires pour illustrer les cours du mercredi après-midi. Quand les activités leur laissaient un peu de répit et qu'elles voyaient au loin l'abbé, elles courraient vers lui et avec un grand sourire lui demandaient:

" Monsieur l'abbé vous pouvez nous raconter des histoires? "

Et monsieur l'abbé répondait:

"Vous voulez des histoires ? Venez on va s'asseoir à l'ombre. Connaissez vous celle de...?"

On s'asseyait et en quelques instants ce n'étaient pas deux mais cinq, six, dix louvettes qui accouraient pour écouter.

Bienvenue sur le blog "Histoires saintes" animé par un prêtre. Bien souvent les catéchistes cherchent à illustrer leurs leçons par des exemples et des histoires visant à captiver l'attention des enfants tout en gravant les vérités saintes dans leur esprit et dans leur cœur. Ce blog voudrait leur faciliter la  tache.

Publié par Histoires saintes

R. Salve, Mater misericordiae,
Mater Dei, et mater veniae,
Mater plena sanctae laetitiae,
O Maria !

R. Salut, Mère de Miséricorde,
Mère de Dieu et Mère du Pardon,
Mère de l’Espérance et Mère de la Grâce,
Mère comblée de la Sainte Joie,
Ô Mar
ie !

1. Salve, decus humani generis,
Salve, Virgo dignior ceteris,
Quae virgines omnes transgrederis,
Et altius sedes in superis,
O Maria !

1. Salut, beauté du genre humain,
Salut, Vierge plus digne que les autres,
Toi qui outrepasses toutes les vierges,
Et sièges plus haut dans les hauteurs,
Ô Mar
ie !

2. Te creavit Deus mirabilem,
Te respexit ancillam humilem,
Te quaesivit sponsam amabilem,
Tibi numquam fecit consimilem,
O Maria !

2. Dieu t’a créée admirable,
Il t’a regardée comme humble servante,
Il t’a cherchée comme aimable épouse,
Jamais il ne fit une autre semblable à toi,
Ô Mar
ie !

3. Te beatam laudare cupiunt
Omnes justi, sed non sufficiunt,
Multas laudes de te concipiunt,
Sed in illis prorsus deficiunt,
O Maria !

3. Ils désirent te louer comme bienheureuse,
Tous les justes, mais sans y atteindre,
Moultes louanges de toi ils conçoivent,
Mais en elles ils défaillent complètement,
Ô Mar
ie !

4. Esto, Mater, nostrum solatium,
Nostrum esto, tu Virgo gaudium,
Et nos tandem post hoc exsilium,
Laetos junge choris caelestium,
O Maria !

4. Sois, Mère, notre repos,
Sois, ô Vierge, notre joie,
Et nous enfin, après cet exil,
Réunis-nous heureux aux chœurs des Cieux,
Ô Mar
ie !

 

Commenter cet article