« Seigneur, à qui irions-nous ? vous avez les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6,68)

" Le Christ n'enlève rien et il donne tout " (Benoît XVI)

Notre dame du Sacré Coeur

" Monsieur l'abbé, vous pouvez nous raconter des histoires? "

Au camp d'été, deux louvettes, élèves du catéchisme pendant l'année, se souvenaient que leur aumônier racontait de saintes histoires pour illustrer les cours du mercredi après-midi. Quand les activités leur laissaient un peu de répit et qu'elles voyaient au loin l'abbé, elles courraient vers lui et avec un grand sourire lui demandaient:

" Monsieur l'abbé vous pouvez nous raconter des histoires? "

Et monsieur l'abbé répondait:

"Vous voulez des histoires ? Venez on va s'asseoir à l'ombre. Connaissez vous celle de...?"

On s'asseyait et en quelques instants ce n'étaient pas deux mais cinq, six, dix louvettes qui accouraient pour écouter.

Bienvenue sur le blog "Histoires saintes" animé par un prêtre. Bien souvent les catéchistes cherchent à illustrer leurs leçons par des exemples et des histoires visant à captiver l'attention des enfants tout en gravant les vérités saintes dans leur esprit et dans leur cœur. Ce blog voudrait leur faciliter la  tache.

Publié par histoires saintes

HISTOIRES pour l'Explication du Catéchisme à l'usage des Diocèses de France

DEUXIÈME PARTIE
 
Les commandements à pratiquer
 gravure-dore-bible---moise-descend-du-sinai.jpg
 
VINGT-CINQUIEÈME LEÇON
 
La Morale.
 
VINGT-SIXIÈME LEÇON
 
La Morale chrétienne.
 
 
Promulgation du Décalogue.

 

Le quarante-huitième jour après la sortie d'Egypte, les Israélites arrivèrent au pied d'une montagne de l'Arabie, nommée le Sinaï, et là, ils dressèrent leurs tentes. Moïse monta sur la montagne et le Seigneur le chargea d'aller dire aux enfants d'Israël 

« Vous avez vu avec quelle sollicitude je vous ai tirés d'Egypte. Si vous écoutez ma voix et gardez mort, alliance, vous serez mon peuple de prédilection. »

Informé par Moïse de cette communication du Très-Haut, tout le peuple répondit :

« Nous ferons tout ce que le Seigneur a dit. »

Moïse alla porter cette réponse à Dieu qui ajouta :

« Je vais venir à toi dans une nuée sombre et obscure, afin que le peuple m'entende quand je parlerai et qu'il te croie dans toute la suite. Sanctifie-le aujourd'hui et demain, et qu'il soit prêt pour le troisième jour. Fixe-lui des limites qu'il ne pourra franchir sous peine de mort. »

Ces dispositions étaient prises par la sagesse de Dieu pour préparer les cœurs des Hébreux à une réception convenable de la loi, comme l'appareil formidable dont il en entourait la publication solennelle devait les engager à la garder par crainte de la justice divine. Le troisième jour arrive, c'était le cinquantième après la sortie d'Egypte, préfigurant une nouvelle Pentecôte après une autre Pâque.

Les éclairs brillent, le tonnerre gronde, une épaisse nuée couvre la montagne la trompette sonne avec éclat. Le peuple effrayé demeure dans le camp. Moïse l'en fait sortir et le conduit jusqu'au pied du Sinaï, entre le camp et les barrières. Le sommet de la montagne s'agite et, du sein de la nuée enflammée, Dieu promulgue les dix commandement qu'on a appelés depuis Décalogue. Il les a écrits de son doigt divin sur deux tables de pierre ; trois sur la première et sept sur la seconde. C'est pourquoi ils sont appelés la loi écrite.

Mais quand Moïse, après quarante jours d'entretien avec le Seigneur, descendit du Sinaï, il trouva le peuple adorant un veau d'or. Enflammé d'une sainte colère pour cette ingratitude, il brisa les tables de la loi, réduisit en poussière le veau d'or et punit de mort les principaux instigateurs du crime. Il remonta au Sinaï; reçut deux nouvelles tables de la loi et en redescendit portant au front deux rayons lumineux. Par l'ordre de Dieu, Moïse déposa ces tables dans l'arche d'alliance.

482px-Moses dore

Commenter cet article