« Seigneur, à qui irions-nous ? vous avez les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6,68)

" Le Christ n'enlève rien et il donne tout " (Benoît XVI)

Notre dame du Sacré Coeur

" Monsieur l'abbé, vous pouvez nous raconter des histoires? "

Au camp d'été, deux louvettes, élèves du catéchisme pendant l'année, se souvenaient que leur aumônier racontait de saintes histoires pour illustrer les cours du mercredi après-midi. Quand les activités leur laissaient un peu de répit et qu'elles voyaient au loin l'abbé, elles courraient vers lui et avec un grand sourire lui demandaient:

" Monsieur l'abbé vous pouvez nous raconter des histoires? "

Et monsieur l'abbé répondait:

"Vous voulez des histoires ? Venez on va s'asseoir à l'ombre. Connaissez vous celle de...?"

On s'asseyait et en quelques instants ce n'étaient pas deux mais cinq, six, dix louvettes qui accouraient pour écouter.

Bienvenue sur le blog "Histoires saintes" animé par un prêtre. Bien souvent les catéchistes cherchent à illustrer leurs leçons par des exemples et des histoires visant à captiver l'attention des enfants tout en gravant les vérités saintes dans leur esprit et dans leur cœur. Ce blog voudrait leur faciliter la  tache.

Publié par histoires saintes

HISTOIRES pour l'Explication du Catéchisme à l'usage des Diocèses de France

VINGT-TROISIÈME LEÇON

La rémission des péchés.
 
VINGT-QUATRIÈME LEÇON
 
Les fins dernières de l'homme.
 
Le bon numéro

 

Le cardinal Gousset, archevêque de Reims au XIXe siècle, venait de donner la confirmation dans un village de son diocèse. A la sortie de l'église, la foule l'entourait : un vieillard se tenait en arrière et tremblait en courbant le genou. Le cardinal s'approche et, lui tendant la main :
— Eh bien, mon brave, lui dit-il, il y a longtemps que nous voyageons, tous les deux !
— Oui, répond le vieillard, car j'ai servi.
— Moi aussi, réplique le cardinal.
Et la foule, surprise de ce mot à une époque où il n'y avait guère que des soldats de métier, de répéter avec étonnement : « Le cardinal a servi !... »
Mais lui, souriant :
— Oui, mes amis, j'ai servi... la messe.
Après l'explosion de rires sympathiques provoquée par cette saillie, l'archevêque s'adresse au vieillard
— Nous allons bientôt tirer tous les deux à une seconde conscription.
Et montrant le ciel :
— Il s'agit d'obtenir là-haut un bon numéro.
A ce mot le silence se fait, puis l'enthousiasme succède à la réflexion, et le prélat est reconduit en triomphe au presbytère.

Commenter cet article