« Seigneur, à qui irions-nous ? vous avez les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6,68)

" Le Christ n'enlève rien et il donne tout " (Benoît XVI)

Notre dame du Sacré Coeur

" Monsieur l'abbé, vous pouvez nous raconter des histoires? "

Au camp d'été, deux louvettes, élèves du catéchisme pendant l'année, se souvenaient que leur aumônier racontait de saintes histoires pour illustrer les cours du mercredi après-midi. Quand les activités leur laissaient un peu de répit et qu'elles voyaient au loin l'abbé, elles courraient vers lui et avec un grand sourire lui demandaient:

" Monsieur l'abbé vous pouvez nous raconter des histoires? "

Et monsieur l'abbé répondait:

"Vous voulez des histoires ? Venez on va s'asseoir à l'ombre. Connaissez vous celle de...?"

On s'asseyait et en quelques instants ce n'étaient pas deux mais cinq, six, dix louvettes qui accouraient pour écouter.

Bienvenue sur le blog "Histoires saintes" animé par un prêtre. Bien souvent les catéchistes cherchent à illustrer leurs leçons par des exemples et des histoires visant à captiver l'attention des enfants tout en gravant les vérités saintes dans leur esprit et dans leur cœur. Ce blog voudrait leur faciliter la  tache.

Publié par histoires saintes

Autres prières de confiance au Coeur de Jésus

Je confie au Coeur de Jésus ma personne et ma vie, mon coeur, mon intelligence, ma mémoire et ma volonté, mes joies et mes peines, mon passé et mon avenir, afin que tout ce que je ferai et souffrirai, soit pour l'amour et la gloire de Dieu.


Seigneur Jésus, je choisis votre Coeur pour ma demeure, afin qu'il soit ma force dans la lutte, mon soutien dans la faiblesse, ma lumière et mon guide dans les heures de ténèbres, le réparateur de mes fautes.

 

Coeur de Jésus, fournaise ardente de charité, brûlez en moi tout ce qui vous déplaît, tout ce qui vous résiste : que jamais je ne  vous oublie, que jamais je ne sois séparé de vous et que demeure toujours votre ami. Amen !

 

Auteur inconnu

2009_05_coeursunis_g.jpg

 

Seigneur Jésus,

Je ne comprends pas vos voies,

malgré la lumière de vos promesses je désespère, je doute, j'ai peur.

Je désespère car je pensais vous faire confiance.

Je doute car je pensais vous avoir compris.

J'ai peur car ce que vous me demandez me parait au dessus de mes forces.

Et pourtant, Jésus, je sais que vous m'aimez, que vous me conduisez, que vous me portez.

Vous m'aimez, comment donc pourrais-je désespérer, ne pas vous faire confiance? Vous êtes tout puissant, vous voulez le bien de mon âme, votre coeur transpercé inondant mon âme des torrents de votre grâce et de votre amour la plonge dans la nuit pour la rendre plus pure, plus droite, plus sainte, semblable à vous.

Vos voies ne sont pas les miennes et c'est pour cela que je ne les comprends pas. Mais au fond de moi je ne peux que répéter vos paroles, "non pas ma volonté, mais la vôtre". Aussi crucifiant, aussi douloureux, que cela puisse être, le plus important n'est pas de vous comprendre mais de vous suivre. "Seigneur, venez en aide à mon manque de Foi!"

Combien de fois avez vous dit à vos apôtres de ne pas avoir peur ? En effet, vous n'enlevez rien, vous donnez tout ! Je sais que vous me donnerez les forces pour supporter les épreuves, la solitude, le silence, l'incompréhension, la jalousie, la manipulation (cliquez sur ce lien), la calomnie. Je sais que votre joug est doux et votre fardeau léger, je sais que c'est vous qui en portez la plus grande part car je suis faible. C'est dans ma faiblesse que vous vous glorifierez, c'est pourquoi j'ai confiance que vous le serez en moi.

 

Seigneur Jésus, malgré la nuit de mon âme, je garde confiance en votre sacré-coeur. Vous même paraissiez vaincu, quand vous étiez sur la croix, mais c'est alors que la victoire de la résurrection a éclaté à la face du monde. Faîtes qu'il en soit de même dans ma vie. Quand je serai épuisée, vaincue, anéantie, donnez moi de ressusciter avec ceux que j'aime afin que nous restions pour toujours unis dans votre amour.

Ainsi soit-il

 

A ma soeur

 

saints-5974.jpg

Commenter cet article